10 compétences que vous devriez développer en tant qu’entrepreneur

Vues: 731
2 0
Read Time:8 Minute, 21 Second

L’entrepreneuriat nécessite un ensemble diversifié de capacités et de compétences pour naviguer dans un environnement complexe et en constante évolution. Les entrepreneurs qui réussissent possèdent une combinaison de forces (entendre ici compétences) qui leur permettent de communiquer efficacement leur vision, d’inspirer les autres, de surmonter les défis, de prendre des décisions judicieuses et opportunes afin de conduire leur entreprise vers le succès. Dans cet article, nous explorerons dix compétences clés que chaque entrepreneur devrait cultiver. C’est une peu long, mais nous vous proposons un petit bonus (quelques outils ou ressources qui vous permettrons de les explorer ou de les développer).

Accrochez vous, c’est un peu long mais ça en vaut la peine.

Compétences en communication

Les entrepreneurs doivent communiquer efficacement avec diverses parties prenantes telles que les clients, les employés, les investisseurs et les partenaires. Ils doivent être capables d’articuler clairement leur vision, de persuader les autres de les rejoindre dans leur voyage et de résoudre les problèmes. En effet,  présenter son idée d’entreprise à des investisseurs potentiels nécessite une capacité d’expression concise et claire pour transmettre la proposition de valeur, l’opportunité de marché et les projections financières de manière convaincante. Pour cela, essayer de vous entrainer d’abord avec votre proche entourage (votre famille, vos amis, etc.), parler leurs de vos idées, demandez leurs des critiques constructives, recevez leurs feed-back de manière objective, avec l’optique d’une amélioration continue. Vous pouvez aussi vous inscrire à des ateliers de théâtre (l’Alliance française d’Antananarivo propose des ateliers « la scène pour mieux parler), ou pourquoi ne pas adhérer à une troupe de théâtre? (en plus de pratiquer une activité artistique, vous élargissez votre réseau de connaissance)

Compétences en leadership

Les entrepreneurs doivent aussi être capables de diriger et de motiver les autres. Ils doivent définir une vision claire, créer un plan stratégique et inspirer les autres à suivre. On connait tous l’histoire d’Elon Musk a fait preuve de solides compétences en leadership lorsqu’il a conduit SpaceX à devenir une société d’exploration spatiale de premier plan en fixant des objectifs ambitieux, (parfois certains l’on traités de fou)  en favorisant l’innovation et en inculquant un sens à son équipe. Mais être un leader ne suffit pas, car derrière un leader, il doit y avoir des suiveurs. Aussi, exercez-vous à faire en sorte que votre entourage deviennent des « suiveurs efficaces ».  Voici quelques liens sur des articles qui parlent du concept de « suiveurs efficaces » ou du « followership » ( voici un article de Harvard Business Review ) .

Compétences en résolution de problèmes

Les entrepreneurs sont inévitablement confrontés à des défis et à des problèmes. Ils doivent penser de manière systémique, critique et créative pour trouver des solutions. La capacité de résolution de problèmes ne doit pas seulement se cantonner au sein de votre boite, il s’agit aussi d’identifier une lacune sur le marché et développer un produit ou un service innovant pour répondre à ce besoin (et c’est comme cela que l’on crée de la valeur). Mais cela n’empêche pas de se focaliser sur ses propres process. En effet, résoudre les problèmes auxquels nous faisons face nous permet d’adopter une démarche d’amélioration continue, car derrière un problème se cache souvent des opportunités. Voici quelques vidéos qui proposent d’autres cadres d’analyse et d’autres façons d’aborder par exemple l’effet de causalité. Lien 1 et Lien 2

Compétences en matière de prise de décision

Les entrepreneurs doivent prendre des décisions rapides et réfléchies. Ils doivent peser le pour et le contre des différentes options et choisir la meilleure ligne de conduite pour leur entreprise. Par exemple, un fondateur de startup technologique peut avoir besoin de décider entre rechercher un financement supplémentaire ou démarrer l’entreprise en fonction de son évaluation des conditions du marché, du potentiel de croissance et des ressources financières. La prise de décision ne se fait pas par plie ou face (et encore moins avec le « 27 dia boka »). Pour cela vous pouvez utiliser les différentes méthodes d’aide à la décision mais aussi utiliser les approches systémiques dont on a parlé précédemment (et en plus c’est devenu assez à la mode, donc vous trouverez plein de ressources en ligne). Sinon on vous donne une liste d’applications qui peuvent vous aider dans le processus de prise de décision

Aptitude à prendre des risques

Prendre des décisions est une chose, mais prendre des risques en est une autre. Si vous êtes dans l’entrepreneuriat c’est que vous avez déjà un certain gout du risque. Mais il ne s’agit pas seulement de prendre des risques parce qu’il le faut, les entrepreneurs doivent être prêts à prendre des risques et ils doivent être à l’aise avec la possibilité d’échouer, tout en croyant en eux-mêmes et en leur vision. Pourquoi quitter un emploi stable pour démarrer sa propre entreprise, sachant que le succès est incertain ? Certains diront gout du risque, certains diront opportunité. Dans tous les cas, il s’agit ici d’une capacité d’analyse et de réflexion qui tient compte de plusieurs facteurs, puisqu’entreprendre ce n’est pas se suicider, mais c’est créer de la valeur.

Résilience

Il arrive qu’on prenne de mauvaises décisions, ou même parfois, que certains facteurs externes vous ont échappés  et nous sommes confrontés à des revers et à des échecs. C’est à ce moment que les entrepreneurs doivent rebondir et continuer à aller de l’avant, faire face aux épreuves, à persévérer et a garder les objectifs en ligne de mire et tout faire pour y parvenir. Néanmoins, comme on le dit si bien en Malgache, « ny entan-jaraina mora zaka », apprenez à vous entourer et créez des « suiveurs-efficaces » (followership).  Rapprochez-vous d’entrepreneurs ayant vécu le même défi que vous ou encore regardez de près le parcours d’entrepreneurs célèbres, même juste pour vous motiver, car la motivation va de pair avec la résilience.

Adaptabilité

Le paysage des affaires évolue constamment, les entrepreneurs doivent donc être capables de s’adapter au changement. Ils doivent être ouverts aux nouvelles idées et disposés à modifier leurs plans si nécessaire. Par exemple, un entrepreneur qui dirige une entreprise de commerce électronique doit se tenir au courant de l’évolution des préférences des consommateurs et adapter les stratégies de marketing et de produit en conséquence pour rester compétitif. Mais le plus bel exemple d’adaptabilité, c’était pendant la période du COVID-19, la créativité, l’innovation et l’ingéniosité des entrepreneurs ont contribués à améliorer nos conditions de vie, surtout pendant le confinement. Mais, cette période était aussi le parfait exemple du l’importance de la diversification.

Compétences en gestion du temps :

Les entrepreneurs doivent gérer efficacement leur temps. Ils doivent hiérarchiser les tâches, déléguer le travail et respecter les délais. Un exemple de compétences en gestion du temps est un entrepreneur qui alloue efficacement du temps pour les études de marché, le développement de produits, les activités de marketing et le réseautage, assurant une utilisation optimale des ressources. La matrice d’Eisenhower  ou encore utiliser la technique du Pomodoro

Compétences financières

Les entrepreneurs doivent comprendre les états financiers, établir des budgets et gérer les flux de trésorerie. En tant que propriétaire de petite entreprise, vous devez avoir des compétences dans l’analyse des états des profits et pertes, la prévision des revenus et le contrôle des dépenses pour assurer la stabilité et la croissance financières. Et même si à l’école vous et les chiffres faisaient deux, ne vous inquiétez pas, ce sont des choses qui apprennent, car soyez en sûr, personne n’est sorti du ventre de sa mère avec le plan comptable général dans la tête. Vous pouvez vous rapprocher des centres de formations pour des modules d’une semaine (les prix varient de 50 000 ar à 150 000 ar) ou encore suivre des cours en ligne. Nous vous proposons celui-ci (mais il y en a d’autre sur internet, regardez ici par exemple ) , car n’oubliez pas, se former est aussi un investissement.

Compétences en marketing

Les entrepreneurs doivent être en mesure de commercialiser efficacement leurs produits ou services. Ils doivent atteindre leur public cible, générer des prospects et conclure des ventes. Par exemple, un entrepreneur averti des médias sociaux peut tirer parti de plates-formes comme Instagram, TikTok ou YouTube pour créer un contenu attrayant et établir une forte présence en ligne, attirant des clients potentiels et stimulant les ventes. Pour ceux qui sont assez novices pour générer des canaux de ventes via les plateformes sociaux, nous vous conseillons de vous rapprocher de l’équipe de Akanga 2.0 ( comme on le sait tous, la formation est un investissement)

bref…

Ces compétences sont essentielles pour que les entrepreneurs réussissent dans le monde des affaires dynamique et concurrentiel, mais pas les seuls. Nous avons juste choisis, les 10 compétences que nous avons jugés pertinentes, car développer et perfectionner ces compétences peut améliorer considérablement la capacité d’un entrepreneur à relever les défis, à saisir les opportunités et à bâtir une entreprise prospère,  car comme on le sait tous, le parcours de l’entrepreneuriat exige un large éventail d’aptitudes et de compétences. Les entrepreneurs doivent exceller dans la communication, le leadership, la résolution de problèmes, la prise de décision, l’adaptabilité et d’autres domaines critiques pour naviguer avec succès dans les complexités du monde des affaires. Grâce à une communication efficace, ils peuvent rallier un soutien à leur vision. Avec un leadership fort, ils motivent et inspirent les autres à suivre leur exemple. En perfectionnant leurs compétences en résolution de problèmes et en prise de décision, les entrepreneurs peuvent surmonter les obstacles et faire des choix éclairés. L’adaptabilité et la résilience leur permettent de faire face à des circonstances changeantes et de rebondir après des revers. En développant ces compétences, vous vous doterez d’outils pour prospérer (espérons le) dans le paysage entrepreneurial et concrétiser vos visions.

Li ANDRIANASOLO

NDLR: Les liens qui vous sont partagés ne font pas partie d’un partenariat rémunéré, ni d’échange de liens. Image d’illustration par Adabara Ibrahim de Pixabay

Publié par

Redaction

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
vola Previous post Enquête sur le financement des entreprises à Madagascar
Next post Et si rejoindre une franchise est l’option idéale ?